Inde du Nord (partie 1) avec Laurier Tremblay

Découvrez les carnets voyages de Laurier Tremblay, concepteur de circuits et guide-accompagnateur pendant son exploration de l’Inde du Nord. Il vous offre un avant-goût de ce que vous y découvrirez dans le cadre de ce circuit guidé.

Bonjour à tous!

Et voilà, je suis revenu une fois de plus en Inde, ce pays qui me faisait si peur avant que je le découvre il y a cinq ans. Depuis, j’ai eu la chance d’y revenir à plusieurs occasions et à chaque fois, la magie se répète sur bien des aspects. D’abord, de tous les pays que j’ai eu la chance de visiter, l’Inde est celui où le sentiment de faire partie d’une marée humaine est le plus fort.

Il y a un 1 milliard 350 millions d’habitants ; ça fait beaucoup de monde! D’ailleurs, certains des états de l’Inde ont une population égale ou supérieure à beaucoup de pays européens. Delhi avec ses 19 millions d’habitants est plus de deux fois plus peuplé que le Québec. Se promener dans les rues de Delhi c’est donc être immergé dans un flot humain continuel et de vivre une expérience très particulière.

Tout est au superlatif. En l’espace de quelques pâtés de maison, on croise des centaines et des centaines de personnes à pied, mais aussi à trois ou à quatre sur la même moto, tassées dans la même petite voiture ou dans des autobus bondé quand ce n’est pas à quatre ou cinq sur le toit d’une camionnette. Et il ne faut pas oublier les charrettes tirées par une mule et les «tuk-tuk» qui se faufilent partout.

Mais attention, j’ai utilisé le terme pâtés de maison pour mieux vous illustrer la densité de la population. Dans le Vieux Delhi où nous nous sommes promenés à pied, l’expression «pâtés de maison» est plus une image qu’une réalité. D’un coin de rue à l’autre, il faut oublier le concept d’édifices individuels et de larges avenues. C’est un enchevêtrement de rues grandes et petites où les édifices sont accolés l’un à l’autre comme s’ils faisaient partie d’un seul bloc.

Et ce qui en surprend plusieurs c’est le système de câbles qui amènent électricité, chaînes de télévision et même internet dans les logements ou boutiques. On se demande ce qui se passe en cas de panne.

Ce qui est encore plus fascinant, c’est ce qui se passe dans la rue où des marchands dans leurs petites boutiques offrent des objets de toutes sortes.

Où se mélangent les odeurs de plats cuisinés, de fritures et de pâtisseries offerts sur les rues ou dans des petits locaux où s’entassent des clients qui ont l’air de se régaler.

Tout ça dans une cacophonie perpétuelle car à Delhi le klaxon est de mise. que le conducteur soit en auto, en «tuk-tuk» ou à moto et que nous soyons dans les petites rues ou sur les grandes artères. Mais ne vous inquiétez pas on s’y fait.

Et pourtant ce tintamarre ne réveille pas les sans-abris qui sont allongés sur les trottoirs et les parvis des maisons, car malheureusement, il y en a beaucoup à Delhi. Mais je reviens aux personnes que nous croisons. Les femmes sont plus souvent qu’autrement en sari multicolores alors que les hommes et les enfants sont habillés à l’occidentale. Un guide m’a expliqué que du temps de l’empire britannique, les hommes qui travaillaient dans les entreprises anglaises devaient s’habiller à l’occidentale, alors que les femmes, restant pour la plupart à la maison, continuaient à porter le sari. Dans les villes, c’est entré dans les coutumes plus qu’en campagne.

Mais si on y porte attention, la grande majorité de ces inconnus que nous ne reverrons jamais nous regardent avec attention et nous adressent un radieux sourire. Une rencontre furtive certes, mais avec un contact humain.

Et au cours de cette promenade, j’ai dit et redit des dizaines de fois cette formule de politesse que j’aime tant : «Namaste». Voilà, c’est tout pour ce premier récit. J’espère avoir réussi en quelques mots à vous décrire ce que je ressens dans les rues du vieux Delhi.

Namaste,

Laurier

 

N’hésitez pas à commenter et poser vos questions plus bas!

Laurier Tremblay

Laurier Tremblay

Concepteur de circuits et guide-accompagnateur

Au cours de ses multiples voyages personnels et professionnels, Laurier a su développer ses compétences de communicateur et sa grande ouverture sur le monde. Depuis 2006, il a ainsi accompagné et guidé des centaines de voyageurs aux quatre coins du globe.

CARNETS VOYAGES

Inde du Nord avec Laurier Tremblay partie 2

Inde du Nord (partie 2) avec Laurier Tremblay Découvrez les carnets voyages de Laurier Tremblay, concepteur de circuits et guide-accompagnateur pendant son exploration de l'Inde du Nord. Il vous offre un avant-goût de ce que vous y découvrirez dans le cadre de ce...

lire plus

Inde du Nord avec Laurier Tremblay partie 3

Inde du Nord (partie 3) avec Laurier Tremblay Découvrez les carnets voyages de Laurier Tremblay, concepteur de circuits et guide-accompagnateur pendant son exploration de l'Inde du Nord. Il vous offre un avant-goût de ce que vous y découvrirez dans le cadre de ce...

lire plus

Inde du Nord avec Laurier Tremblay partie 4

Inde du Nord (partie 4) avec Laurier Tremblay Découvrez les carnets voyages de Laurier Tremblay, concepteur de circuits et guide-accompagnateur pendant son exploration de l'Inde du Nord. Il vous offre un avant-goût de ce que vous y découvrirez dans le cadre de ce...

lire plus

Inde du Nord avec Laurier Tremblay partie 5

Inde du Nord (partie 5) avec Laurier Tremblay Découvrez les carnets voyages de Laurier Tremblay, concepteur de circuits et guide-accompagnateur pendant son exploration de l'Inde du Nord. Il vous offre un avant-goût de ce que vous y découvrirez dans le cadre de ce...

lire plus

Inde du Nord avec Laurier Tremblay partie 6

Inde du Nord (partie 6) avec Laurier Tremblay Découvrez les carnets voyages de Laurier Tremblay, concepteur de circuits et guide-accompagnateur pendant son exploration de l'Inde du Nord. Il vous offre un avant-goût de ce que vous y découvrirez dans le cadre de ce...

lire plus